Diffusion des solutions

Antenna-médecines: Diffusion des solutions dans le cadre du projet “Pharmacie verte”

Les normes de sécurité et d’efficacité sont très précisément codées dans le domaine de la santé. Toute nouveauté doit avoir été validée par des études cliniques de qualité suffisante (“evidence-based medicine”) avant d’être diffusée. Ceci s’applique aussi à des produits d’automédication et des conseils d’auto-soin (ou auto-prise-en-charge) s’il s’agit de les diffuser comme partie intégrante du système de santé et des soins de santé primaire.

La première étape de diffusion est celle de l’information scientifique. En plus de la restitution directe sur les lieux où les recherches ont été menées, les résultats des études sont présentés dans une conférence de spécialistes et les résultats publiés sous forme d’article dans un journal revu par les pairs (“peer-reviewed”). Cet article est ensuite indexé dans les bases de données internationales, ce qui lui assure une diffusion mondiale.

Voici la carte de diffusion, via les citations par d’autres groupes de recherche, d’articles publiés par Antenna-médecines (liste non-exhaustive .. les points bleus indiquent un ensemble de groupes de recherche) :

Un “zoom” sur le Moyen-Orient donne l’image suivante:

Une fois la solution validée scientifiquement et acceptée par un consensus de spécialistes (processus de la “revue par les pairs”), elle peut être diffusée sur le terrain, autrement dit implémentée. Le schéma de dissémination des  approches d’auto-prise en charge de l’Organisation mondiale de la santé s’applique à la diffusion de la pharmacie verte auprès des populations démunies:

La diffusion d’une innovation dans le domaine médical – ici le contenu de la Pharmacie verte — nécessite d’agir à de multiples niveaux. La raison en est que l’innovation, pour une diffusion effective et durable, doit être à la fois

–acceptée par les autorités sanitaires,

–enseignée aux professionnels de la santé qui  recommandent la nouveauté,

–accessible et utilisée à bon escient par les personnes concernées

On peut représenter cette nécessité d’agir à de multiples niveaux sous forme de schéma d’environnement favorable (“enabling environment”). Il n’est en général pas possible d’agir à tous les niveaux, mais il est utile de les garder à l’esprit lorsqu’on choisit une stratégie de diffusion:

La conception d’une stratégie de diffusion consiste à trouver dans un environnement donné les points de bascule où des moyens limités ont une forte probabilité de mener au changement souhaité.

Voici quelques exemples de ces “points de bascule” où le levier Antenna a pu être actionné pour diffuser la Pharmacie verte:

Argemone mexicana pour le traitement du paludisme : ajouté à la liste officielle des « Médicaments traditionnels améliorés » au Mali et conditionné en sachets avec étiquette officielle du Département de médecines traditionnelle à Bamako ; suite à la restitution à la population locale les graines de cette plante sont vendues sur les marchés de la région.

– Sucre sublingual pour traiter les hypoglycémies graves:  Intégrés dans les schémas de traitements internationaux (soins recommandés par l’Organisation mondiale de la santé via son « Pocket Book of Hospital Care For Children»)

Traitement de l’hypertension par le Karkadé (à base de Hibiscus sabdariffa) : distribué par une ONG dans les camps de réfugiés en Irak. Même mode de diffusion par des ONG pour la solution anti-poux dans les camps de réfugiés à Samos en Grèce.

– Amélioration du contrôle du diabète grâce à « Delal-a-Kar », une préparation végétale spécifique des Palaos en Micronésie : distribution aux patients et remboursement par l’assurance maladie.

– Dialogue de Crise en cas de crise psychotique : enseigné aux professionnels de santé et aux pairs-aidants dans des institutions de réhabilitation psychosociale au Maroc

– Pharmacie Verte pour une automédication raisonnée (outil digital Natural-self-care) : mise à disposition des délégués du CICR lors du cours annuel « pre-hosp » ; transmis au Cameroun aux patients de l’hôpital dans le cadre d’une thèse de médecine qui en évalue en même temps les points à améliorer.

 

*           *           *